Kenya : une étape franchie dans la lutte contre le trafic de l’ivoire

TO GO WITH STORY BY REINNIER KAZE A picture taken on February 23, 2012 shows an elephant which has been killed by poarchers at Bouba Ndjidda National Park in northern Cameroon, near the border with Chad. Nearly 500 elephants have been killed in a Cameroon national park in less than two months by poachers from Sudan and Chad, a park official told AFP on February 23. AFP PHOTO / STR
Cameroun, Bouba Ndjidda : un éléphant tué par des braconnier dans le parc national de Bouba Ndjidda au nord du Cameroun près de la frontière avec le Chad. © AFP PHOTO / STR

Jusqu’a présent, les peines et amendes prononcées à l’encontre des trafiquants d’ivoire dans les tribunaux kenyans étaient dérisoires. La plupart des contrebandiers arrêtés s’en sortaient pour quelques centaines de dollars – rien en comparaison des milliers de dollars de profits réalisés par kilo d’ivoire vendu sur le marché asiatique et trop peu pour arrêter ce trafic en plein essor.

Chen Biemei, ressortissante chinoise de 30 ans, a été arrêtée à l’aéroport de Nairobi mi-août en possession de 6,9 kg d’ivoire. Une petite prise en comparaison des cargaisons de plusieurs tonnes interceptées par la police chinoise dans le port de Hong-Kong. Mais une prise très fortement condamnée par la justice Kenyane puisque 8 jours seulement après son arrestation, Cheng Biemei a été condamné à 2 ans et sept mois de prison ferme. Pour le Fonds International pour la Protection des Animaux, IFAW, « Tout le monde est las de voir les éléphants mourir pour leur ivoire et les criminels remis en liberté ou punis d’une amende ridicule. La condamnation d’un ressortissant étranger à une peine de prison est une première au Kenya (…) qui mérite d’être saluée ».

Plus de 160 éléphants ont déjà été tué au Kenya en 2013. Pour rappel, 384 éléphants ont été tués dans le pays en 2012 ; selon certaines estimations, plus de 25000 éléphants ont été tués sur le continent africain dans l’année.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

  • […] La justice kenyane vient de condamner un trafiquant d’ivoire d’origine chinoise à deux ans et demi de prison pour tentative de contrebande à l’aéroport international de Nairobi. Une première victoire dans la lutte contre le trafic d’ivoire.  […]

En Australie, les derniers cétacés échoués sur une plage en cours d'évacuation

Lire l'article