Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Autant on emporte le carbone

L’érosion des sols causée par le vent en Australie libère 1,5 millions de tonnes de carbone dans l’atmosphère chaque année. En effet, le vent emporte la partie supérieure du sol, la plus riche en nutriment, qui finit soit dans l’air soit dans les océans. Or, ces poussières contiennent une partie du carbone stocké dans le sol. Surtout, cela nuit à la productivité agricole, rapporte le site le 6 aout. Le docteur Adrian Chappell qui a conduit cette étude publiée dans la revue Global Change Biology explique : « le carbone dans le sol aide à la croissance des plantes. Notre étude montre que des millions de tonnes de poussières et de carbone partent avec le vent et nous ignorons où elles finissent. Les mesures du carbone en Australie mais aussi au niveau mondial n’ont pas encore pris en compte l’érosion causée par le vent ou l’eau. Mais cela peut avoir un impact important et influencer la manière dont on gère les paysages. Bien que la perte du carbone organique dans le sol en Australie à cause de la poussière ne soit pas un contributeur majeur des émissions de gaz à effet de serre du pays, cela reste un facteur important de détérioration de la santé de nos sols. » Les États-Unis et la Chine font face à une dégradation plus importante de leur sol et pourraient donc émettre plus de carbone que prévu en raison des tempêtes de poussières qui les frappent. En 2009, le vent avait transporté un vaste nuage de poussière rouge qui avait recouvert Sydney durant plusieurs jours.

Ecrire un commentaire