Incendies en Australie, suivez la situation

Un requin vivant vaut plus qu’un requin mort

Dans une étude publiée vendredi dans The International Journal of Conservation, des chercheurs de l’université de Colombie Britannique (UBC) ont démontré qu’un requin vivant pourrait bientôt valoir financièrement plus qu’un requin mort. En effet, la pratique écotouristique d’observation des requins, qui génère annuellement plus de 314 millions de dollars dans le monde, pourrait générer plus de 780 millions de dollars annuellement d’ici 20 ans. En comparaison, le commerce international de requins, pour l’essentiel autour du commerce de leurs ailerons, est à l’origine de 630 millions de dollars annuellement. Les résultats de cette étude montrent donc qu’un requin vivant pourrait valoir plus qu’un requin mort dans les années à venir.

Selon Andrés Cisneros-Montemayor, « le secteur en plein essor de l’écotourisme « requin » soutient plus de 10 000 emplois et profite à plus de 600 000 touristes chaque année dans le monde », note phys.org.

Ecrire un commentaire