L’arctique passera au vert d’ici 2050

La couverture végétale de l’arctique devrait augmenter de plus de 50 pour cent d’ici 2050.

Parue dans le journal Nature Climate Change, une étude de chercheurs de Muséum d’Histoire naturelle Américain montre que le couvert végétal de l’arctique pourrait augmenter de 52 pour cent en moins de 40 ans. Bien que cette augmentation devrait permettre de stocker une quantité plus importante de carbone, elle ne serait pas suffisante compenser le réchauffement lié aux pertes associées à la modification de l’albédo.

Lorsque les rayons solaires touchent la surface de la Terre, ils sont réfléchit par la couverture neigeuse, phénomène connu sous le nom d’albédo. Or en diminuant la couverture neigeuse, l’augmentation du couvert végétal entrainera l’absorption des rayons qui auraient par ailleurs été réfléchis et donc impliquera un réchauffement de la Terre. Selon Michael Loranty, co-auteur de l’étude, « l’augmentation de croissance du couvert végétal en Arctique ne pourra compenser ce phénomène de réchauffement, les plantes de cette région ne pouvant absorber que peu de carbone dans un délai court » , note Mongabay.

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire

    • Soglev

    Carton
    Bon, c’est bien gentil mais relisez-vous, c’est saupoudré de fautes grossières…

    • Sincèrement je ne pense pas qu’il y ait des fautes grossières
      La terre c’est pour finir comme notre maison

      Deux raisons peuvent expliquer une augmentation de la température à l’intérieur de l’habitation
      une augmentation de la puissance de chauffage à isolation inchangée
      Une amélioration de l’isolation la puissance de chauffe restant la meme

      Avec la terre nous sommes presque dans cette deuxième configuration
      Ceci dans la mesure où
      – la puissance qui nous arrive du soleil reste pratiquement constante on varie sur une période échelonnée sur plusieurs dizaines de milliers d’années
      – l’isolation « s’ameliore » si l’on peut dire du fait de l’albédo qui se modifie

  • je devrais dire pour que cela soit plus clair concernant la terre que

    l’isolation ( l’albédo) « s’améliore » plus rapidement que la variation de puissance

    Voir la solar water economy

Après des années de captivité, deux bélugas redécouvrent la liberté en Islande

Lire l'article