Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

En Ouganda, les oiseaux sont plus rentables que les gorilles

Les amateurs d’ornithologie dépenseraient plus d’argent lors de leur séjour en Ouganda que les touristes venant observer les gorilles, pourtant emblèmes de l’industrie touristique du pays.

Selon Achilles Byaruhanga, directeur de l’association Nature Uganda, un amateur d’oiseaux dépenserait en moyenne 4000 dollars lors de son séjour dans le pays contre 1500 dollars pour les observateurs de gorilles. Les quelques 2000 observateurs d’oiseaux ayant visité le pays en 2008, aurait ainsi déboursé près de 6 millions de dollars, contre 3,5 millions de dollars pour les amateurs de gorilles.

Ces chiffres soulèvent de nombreuses questions quant au peu d’attention apporté à l’industrie de l’ornithologie dans le pays. Le suivi des gorilles est en effet considéré comme l’attraction touristique phare, pour preuve la campagne de communication internationale « Friend a Gorilla » lancée en 2009 note All Africa.

D’autres acteurs de l’industrie touristique restent dubitatifs quant à ces chiffres. Pour Andrew Seguya, directeur de Uganda Wildlife Authority « ce n’est qu’une question de politiques, je n’ai pour le moment pas vu cet argent isse du tourisme des oiseaux, alors que celui issu du tourisme des gorilles est d’ores et déjà en banque ».

L’Ouganda est une des destinations d’Afrique les plus appréciée des amateurs d’oiseaux et de biodiversité. Le pays, d’une taille similaire à la Grande-Bretagne, abrite plus de 1000 espèces d’oiseaux, soit 11% du nombre total d’espèces du globe et 50% des espèces d’Afrique.

Ecrire un commentaire