Baignade interdite : 52% des rivières néo-zélandaises impropres à la baignade

Plus de la moitié des rivières néo-zélandaises seraient impropres à la baignade. Ce chiffre remet en cause la réputation « 100% pure » sur laquelle la nation se repose pour attirer les touristes. Les résultats de l’étude du Ministère de l’Environnement du pays, menée sur 210 plages d’eau douce et 248 plages côtières, montrent que la qualité de l’eau est pauvre voir très pauvre pour 52% des rivières analysées. Seul 20% des sites répertoriés ont été jugés de bonne voir de très bonne qualité.

Les effets sanitaires de la baignade en eau impropre peuvent être multiples, et incluent vomissements, diarrhées, infections cutanées…

Pour l’opposition, ce rapport remet en cause l’image 100% pure que souhaite donner le gouvernement au pays et insiste pour que l’image de la Nouvelle-Zélande véhiculée à l’internationale soit au plus proche de la réalité, note le NZ Herald. Pour Eugenie Sage, porte-parole du parti écologiste, Green Party, « des règles strictes quant à la qualité de l’eau doivent être adoptées afin de nettoyer les rivières et prévenir des contaminations dues à l’intensification agricole ».

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • oxban395

    honte aux pollueurs
    c’est une honte, ne plus pouvoir se baigner dans une rivière sans risquer d’être malade est inadmissible. les pollueurs avides de profits ont pourri la planète. les conséquences sont irréversibles.les responsables doivent être condamnés à payer chèrement le prix et à nettoyer. il est grand temps d’arrêter de polluer la Terre à des fins lucratives,le XX ème siècle est une catastrophe et cela continue par manque de conscience et pour le profit.cette avidité est lamentable. les gaz à effet de serre augmentent encore ainsi que le trou de la couche d’ozone. les cataclysmes sont la conséquence.le temps est aux économies d’énergie ,à l’arrêt des gaspillages,aux énergies propres dont l’énergie solaire.le respect de la vie et de la santé priment.

Jaunisse de la betterave : Tereos a retardé le démarrage de sa campagne 2020/21

Lire l'article

L’agriculture bio labellisée AB est le modèle le plus rentable et le plus performant, d’après une analyse de France Stratégie

Lire l'article