La sauvegarde des espèces en danger estimée à 60 milliards d’euros par an

60 milliards d’euros seraient nécessaires pour sauvegarder l’intégralité des espèces en danger. Selon une étude publiée dans le magazine Science il faudrait 3,5 milliards d’euros pour supprimer les risques d’extinction et 56,5 milliards pour mettre en place et gérer les aires protégées nécessaires à la conservation de ces espèces. « Cela peut paraitre énorme à l’échelle individuelle mais à l’échelle des gouvernements du monde, c’est dérisoire » précise Stuart Butchart, coordinateur de cette étude, dans The Guardian. Cette somme correspond à l’effort nécessaire pour améliorer d’un niveau le statut de toutes les espèces classées sur la liste rouge de l’UICN. Selon les auteurs, les investissements en termes de conservation sont actuellement insuffisants et inégalement répartis. En effet, les pays les plus pauvres sont bien souvent les zones les plus riches de notre planète en termes de biodiversité et ne bénéficient pas des investissements nécessaires. « Il ne s’agit pas de factures à payer mais d’investissements sur le patrimoine naturel. Ils seront largement compensés par les bénéfices de la nature, les services écosystémiques, la régulation du climat ou encore les apports en eaux potables », ajoute Stuart Butchart.

Ecrire un commentaire

Après des années de captivité, deux bélugas redécouvrent la liberté en Islande

Lire l'article