Débat autour de l’étude liant OGM et cancer chez le rat

La récente étude de l’équipe de Gilles-Eric Séralini montrant une relation entre OGM et cancer chez le rat relance le débat sur les effets toxiques des OGM sur la santé. Trop peu d’études scientifiques indépendantes existant à ce jour sur ce point, cette publication est importante. Cependant, et comme on pouvait s’y attendre, ces travaux ne font pas l’unanimité dans le monde scientifique. Le New Scientist présente les principales critiques qui lui sont faites.

Les chercheurs de l’université de Caen menés part Gilles-Eric Séralini ont annoncé cette semaine avoir détecté divers problèmes de santé chez des rats nourris de maïs OGM résistant à l’herbicide Roundup. Ils ont également trouvé des problèmes de santé similaires chez des rats nourris directement avec l’herbicide. Les chercheurs affirment que les rongeurs ont souffert de dérèglements hormonaux et ont connu des tumeurs mammaires plus nombreuses et de taille plus importante à un stade plus jeune de leur vie que les rats ayant un régime alimentaire non-modifié génétiquement. Les rats nourris aux OGM ou aux pesticides sont aussi morts plus tôt. Cette sorte de maïs génétiquement modifié représente plus de la moitié des cultures américaines, mais l’équipe française affirme que c’est la première fois que cette variété de maïs était testée sur toute la durée de vie d’un rat. (Toxicité « alarmante » pour des rats nourris avec un maïs OGM, selon une étude.

Vidéo : Une étude choc relance le débat sur la toxicité des OGM.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Bernard Dubois

    Débat autour de l’étude liant OGM et cancer chez le rat
    Une réaction à la lecture de cet article en 3 points:
    1/ dans un débat qui fait polémique, toujours se poser la question: « Quels sont les intérêts/motivations des intervenants? »
    2/ pour approfondir cette question lire l’excelent ouvrage « Les marchands de doute » de Naomi Oreskes et Erik M. Conway,
    3/ enfin garder à l’esprit cette injonction pronée par de nombreuses traditions de sagesse: « Pense d’après toi-même! »
    Bonne journée à toutes et tous.

    • walter benjamin

    La malhonnêteté des critiques éclate au grand jour!
    Ce qui qui est reproché à Seralini ne tient pas debout et est bien la preuve de la malhonnêteté de ces gens:  » Il reproché à cette étude de porter sur un trop petit nombre de rats: des groupes de 10 rats soumis à des traitements différents, et sur une race de rats qui a tendance plus que d’autres à développer des tumeurs. TOUTES les études du monde sont faites là-dessus (des échantillons de 10, ndlr). Le NK 603 a été autorisé sur cette base. Si on ne peut pas tirer de conclusions il faut aussi tout de suite interdire tous les OGM», répond Seralini qui ajoute que «la pomme de terre OGM de BASF a été autorisée avec des tests sur CINQ RATS!

    • walter99

    Qui se souvient de Pusztai ?
    Qui se souvient d’ Arpas Pusztai?
    Lui, qui avait fait des tests pour prouver l’inocuité d’OGM, et qui avait été mis à la porte, avec saisi du résultat de ces tests, de ces ordinateurs, et pression pour qu’il ne publit pas les résultats, ceux ci se révélant négatifs pour la culture des OGM.Regardez sur wikipédia ,c’est terrifiant. ou sur
    http://www.ogmdangers.org/enjeu/alimentaire/Pusztai.htm

A Hong Kong, les dauphins roses de retour avec la baisse du trafic maritime

Lire l'article

Crues meurtrières : Macron promet de gros moyens pour reconstruire "très vite"

Lire l'article

Antarctique : dans les coulisses d’une mission scientifique qui suit les manchots Adélie

Lire l'article