Des éléphants obèses mis au régime dans les temples indiens

Dans certaines provinces d’Inde, des éléphants sont gardés dans les temples pour des raisons religieuses afin de prendre part aux cérémonies et festivals. Dans la province de Tamil Nadu, presque tous ces éléphants sont en surpoids voir obèses. Les autorités vétérinaires ont donc pressé le gouvernement indien d’adapter le régime alimentaire de ces animaux afin qu’ils retrouvent la ligne.

C’est le cas de Parvathi, une femelle éléphant âgée de 15 ans qui vit dans le temple de Madurai Meenakshi Amman au sud de l’Inde. Elle souffre de surpoids et pèse 500kg de plus qu’un éléphant du même âge en bonne sante. Parvathi, comme ses congénères des temples, souffre d’un manque d’activité physique et d’un régime alimentaire trop peu varié. Dans la nature, les éléphants peuvent parcourir 20 km2 par jour pour se nourrir et ils se nourrissent de plus de 200 variétés de plantes, de fruits, de racines et de branches. En captivité les éléphants sont promenés quotidiennement sur un itinéraire de 5km uniquement, leur régime est peu varié et les animaux ont tendance a se nourrir en continue.

Pour Docteur AJT John Singh, ancien directeur du Wildlife Institute of India (Institut de la faune sauvage basé en Inde), la captivité de ces éléphants relève d’un « péché grave« . Les éléphants sont des animaux sociables qui créer des liens sociaux extraordinaires avec leurs congénères. Rompre ces liens est une des plus grandes formes de maltraitance que l’on peut avoir envers cette espèce prévient Dr AJT John Singh à BBC News. Pour lui, la solution la plus plausible serait pour plusieurs temples d’acheter ensemble des terrains offrant une couverture naturelle variée, des ressources d’eau et de nourriture et d’y conserver leurs éléphants entre les occasions festives.

Ecrire un commentaire

Après des années de captivité, deux bélugas redécouvrent la liberté en Islande

Lire l'article