Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Les « vaisseaux de guerre portugais » envahissent les plages britanniques

Les autorités britanniques sont de plus en plus préoccupées par le nombre croissant de Physalies, animaux gélatineux au puissant venin, le long de leurs côtes. En effet, selon la Marine Conservation society, ces animaux, aussi appelés « vaisseaux de guerre portugais », en raison de leur forme caractéristique, envahissent progressivement les côtes du sud-ouest de l’Angleterre, du Pays de Galles et de l’Irlande. Selon Peter Richardson, coordinateur du programme de surveillance, pour la seule année 2009, 60 signalements de Physalie ont été rapportés contre moins d’une dizaine entre 2003 et 2006. La présence de ces animaux dans les eaux britanniques est attribuée à l’augmentation de la température des eaux de surface liée au changement climatique. Proches des méduses, Physalia physalis appartient à la famille des siphonophores et chaque individu est en réalité une colonie formée d’une multitude de petits organismes. Le flotteur, d’une taille comprise entre 10 et 20 cm en moyenne, cache de longs tentacules urticants pouvant mesurer jusqu’à 10 mètres de long. Les effets des toxines sont nombreux et sont potentiellement létaux. « Une piqure peut conduire à des réactions allergiques. Les effets peuvent être sérieux et peuvent entrainer fièvre et étouffement. En cas de piqure il faut immédiatement consulter », alerte Rebecca Kirk, du Cornwall Council’s public health dans TheTelegraph.

Ecrire un commentaire