Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Pollution plastique : les estomacs des oiseaux de mer du nord-ouest Pacifique plus remplis qu’il y a 30 ans

Les oiseaux de mer ingurgitent toutes sortes de matières plastiques : ficelles, emballages, ou encore mousse de polystyrène. Une équipe de chercheurs a étudié le contenu de l’estomac d’oiseaux de mers de la côte nord-Ouest du Pacifique. L’étude, rapportée par ScienceDaily, suggère qu’il y a eu une forte augmentation de la pollution plastique au large de la côte nord-ouest du Pacifique au cours des quatre dernières décennies.

« La quantité de plastiques ingurgitée par le fulmar boréal fournit un aperçu des déchets qui échouent dans une grande partie de l’océan Pacifique », indique Stephanie Avery-Gomm, auteure principale de l’étude et chercheuse à l’University of British Columbia. Les nécropsies de 67 fulmars échouées recueillies entre Octobre 2009 et Avril 2010 venant de la côte de Colombie-Britannique, du Washington et de l’Oregon ont permis d’établir que près de 93% d’entre eux avaient le ventre rempli de plastiques. Parmi eux, se trouvait un oiseau avec 454 morceaux de plastique dans son intestin, a déclaré Avery-Gomm.

La première étude de ce type sur les oiseaux et la pollution plastique a été menée au sud de la péninsule d’Alaska en 1980 par l’Université de l’Alaska. Elle a révélé que 58% des oiseaux étudiés entre 1969 et 1977 avaient consommé du plastique. Les résultats de l’étude, publiée en ligne dans la revue Marine Pollution Bulletin, suggèrent que la pollution par le plastique nécessite d’être surveillée régulièrement. Les gens doivent êtres conscients des effets à long terme de leur pollution : « Tout ce qui infiltre une rivière, un système d’eaux usées, tout ce qui est jeté sur la plage, tout termine droit dans l’océan.»

Ecrire un commentaire