Hypocrisie à Taiji, la baie de la honte

La construction d’un parc aquatique est en projet à Taiji, ville japonaise sur la côte Pacifique du Japon, tristement célèbre pour le massacre annuel de centaines de dauphins qui s’y déroule. Taiji est une des quatre villes nipponnes où se pratique la chasse aux cétacés mais elle est la plus vivement critiquée pour la manière barbare d’abattre les animaux. En 2009, l’équipe du film The Cove avait révélé le massacre en cachant des caméras sur le site d’abattage. Tués pour leur viande, qui peut rapporter jusqu’à 50 000 yens (390 euros) pour un animal, les dauphins sont aussi capturés et vendus à des aquariums et parcs marins qui paient beaucoup plus pour certaines espèces. L’installation d’un parc aquatique à Taiji pourrait n’être qu’une blague de mauvais goût. Il n’en est rien : le parc devrait compter 28 hectares et accueillir des dauphins à bec, des dauphins pilotes et d’autres cétacés capturés à proximité, rapporte The Guardian. La construction doit débuter dans 3 à 5 ans. « Nous voulons montrer que la ville peut vivre en harmonie avec les baleines. Nous allons continuer la chasse aux dauphins et tenter de devenir la ville des baleines, même si nous recevons des critiques de l’étranger », a déclaré Kazutaka Sangen, maire de Taiji.

Ecrire un commentaire

Entretien avec Cyril Dion sur le climat : « l’inertie des systèmes politiques et le poids des intérêts privés ont empêché les changements, c’est un problème de système démocratique défaillant face à l’urgence écologique.»

Lire l'article

USA : des séquoias emballés dans de l’aluminium pour les protéger des incendies

Lire l'article