Les éoliennes en mer bénéfiques pour les poissons

La première étude sur l’impact des parcs éoliens en mer a été conduite au Danemark et elle montre que les poissons ne souffrent pas de l’implantation des turbines en mer. Certaines espèces de poissons ont même vu leur population augmenter. C’est ce qui ressort d’une étude conduite avant et après l’implantation d’un champ de 80 éoliennes marines au large du Danemark. Les scientifiques ont conduit une étude sur les populations de poissons avant l’implantation, il y a 10 ans, de la ferme éolienne de Horns Rev. Suite à l’établissement des turbines, la zone a été fermée à la pêche. Les structures en pierre agissent comme des récifs artificiels ont offert de bonnes conditions pour les poissons qui y trouvent un abri et de la nourriture. Les turbines ont créé un habitat pour de nouvelles espèces dans la région, rapporte le site Science Daily le 10 avril. « Nos études suggèrent qu’Horns Rev 1 se révèle trop petit pour former une vraie aire marine protégée parce que, durant leur vie, les poissons se déplacent dans une région à la superficie plus importante que celle de la ferme éolienne. Il est cependant possible de supposer que plusieurs parcs éoliens situés à proximité les un des autres pourraient avoir un effet positif sur les stocks de poissons », affirme le biologiste Claus Stenberg qui a participé à ces recherches.

Ecrire un commentaire

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article