Les lois plus strictes sur la qualité de l’air entraînent la fermeture de centrales au charbon

La firme américaine FirstEnergy Corp va fermer 6 de ses centrales au charbon au début du mois de septembre 2012 en raison des nouvelles lois fédérales sur la qualité de l’air. « FirstEnergy sera parmi les premières entreprises américaines à fermer des centrales âgées et polluantes suite au renforcement de la loi fédérale sur la qualité de l’air qui a été finalisé le mois dernier », rapporte le Miami Herald du 26 janvier. Elle fixe des normes plus strictes en matière de rejets de mercure et de métaux lourds dans l‘air pour les sites industriels. La moyenne d’âge des 6 centrales qui fermeront est de 55 ans, elles produisent 12% de l’électricité de l’entreprise.

Ecrire un commentaire

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article

Des start-up de véhicules électriques célébrées à Wall Street face à une route semée d'embûches

Lire l'article