Incendies en Australie, suivez la situation

Eolien : la production d’électricité

Mercredi dernier, le parc éolien français a battu un record avec une puissance de production de 4 453 mégawatts (MW). Bien que cela ne corresponde qu’à 6 % de l’électricité produite ce même jour, « ce chiffre montre l’apport incontestable de l’énergie éolienne dans le mix énergétique français » à une période où la consommation d’électricité est par ailleurs particulièrement importante, se félicite le Syndicat des énergies renouvelables. C’est la toute première fois que la France atteint une puissance éolienne installée aussi puissante.

En France, la puissance du parc éolien installé s’élève pour l’instant à 6 576 MW, et l’on est encore loin des 25 000 MW de puissance installée prévus par le Grenelle de l’environnement.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Butré

    La part de l’éolien dans la production électrique française s’est effondré (10/12/2011)
    Avec une puissance instantanée fournie de 517 MW, soit 0,7% de la production électrique totale de 69.257MW, le parc éolien de 4000 machines en fonctionnement a pratiquement cessé de produire de l’électricité samedi 10 décembre à 14h45h (chiffres officiels fournis par le Réseau de Transport de l’Électricité).
    La Fédération Environnement Durable (FED) s’étonne du silence des professionnels de l’éolien qui crient victoire au moindre coup de vent en annonçant des records battus mais qui gardent le silence lorsque ces machines sont à l’arrêt par manque de vent.
    Le Grenelle de l’Environnement a fixé à la filière éolienne un objectif de puissance installée de 25.000 MW en 2020. La FED rappelle qu’en période anticyclonique notamment l’hiver les éoliennes seront inutiles et que sous peine de blackout l’électricité sera produite par des centrales de secours à gaz, fioul ou charbon, en construction ou programmées par les mêmes industriels qui implantent les éoliennes comme par exemple GDF-SUEZ

    • Benjamin GoodPlanet Info

    Re: La part de l’éolien dans la production électrique française s’est effondré (10/12/2011)
    L’éolien n’a pas vocation à produire toute l’électricité du pays. Il n’en a d’ailleurs pas les capacités. Aujourd’hui, 75 % de l’électricité produite en France provient du nucléaire. A terme, le but est de d’étoffer le mix énergétique français, c’est-à-dire l’ensemble des sources d’énergies mobilisables en France, afin de diversifier au maximum nos sources d’approvisionnement et ne pas dépendre majoritairement d’une seule d’entre elles. L’éolien s’inscrit dans ce cadre-là.

    • Goulu

    @Butré
    OK donc que proposez vous?
    La FED est une organisation qui critique mais n’apporte aucune idée…

    Le mix énergétique est comme son nom l’indique le rassemblement de plusieurs sources d’énergie… Je pense que ces records sont une preuve de l’utilité de l’éolien. Après l’offshore arrive…et va probablement faire bondir la production de l’éolien…

    Sans pour autant etre antinucléaire, je pense qu’il est nécessaire de réduire la participation du nucléaire dans la production électrique francaise.

    Après si Les membres de la FED, veulent ralentir les avancées des secteurs énergétiques(éolien, photovoltaique, biomasse, force marée motrice…) et ralentir les emplois liés à ces secteurs, cela prouve encore que vous n’avez rien compris et que vous n’etes qu’une asso de grognons qui ne proposent rien et qui se paluche sur une propagande d’irresponsables

Energie: riches en pétrole, les Emirats se mettent au nucléaire

Lire l'article

Une start-up de l'Yonne invente un moteur solaire durable sans électronique

Lire l'article