Premier bilan de 20 ans de développement durable

L’ONU tire un premier bilan des évolutions de l’environnement depuis 20 ans, c’est-à-dire le Sommet de la Terre de Rio en 1992 qui a consacré le concept de développement durable. Dans le cadre du rapport Geo-5 (global environment outlook ou perspectives globales pour l’environnement), l’UNEP (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) vient de publier son rapport « Suivre les traces de notre environnement en mutation : de Rio à Rio +20 » qui fait le bilan de bientôt 20 ans du concept de développement durable. Le directeur executif de l’UNEP, Achim Steiner, déclare : « Ce rapport est un retour aux sources, il souligne une fois de plus l’accumulation rapide de gaz à effet de serre, l’érosion de la biodiversité et l’augmentation trop rapide de l’utilisation des ressources naturelles (le taux de croissance de l’augmentation de la consommation de ressources naturelles croît bien plus vite que la population mondiale). Parallèlement à cela, on y trouve aussi des solutions qui prouvent que quand le monde décide d’agir, il peut modifier de manière radicale la trajectoire des tendances dangereuses qui menacent notre bien-être. L’action concertée sur le retrait progressif et l’élimination des produits chimiques appauvrissant la couche d’ozone est l’un des exemples les plus marquant ». Parmi les avancées de ces dernières décennies, les émissions mondiales de C02 ont continué d’augmenter en raison de l’utilisation croissante de combustibles fossiles, cependant, la quantité de CO2 émise pour produire 1 dollar (USD) du PIB national a baissé de 23 pour cent depuis 1992. Alors qu’en 1992, le solaire et l’éolienne représentaient 0,3% du total de l’approvisionnement énergétique, leur utilisation a été multiplié respectivement par 300 et 60.

Ecrire un commentaire

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article