Plus de 120 morts suite à l’explosion d’un pipeline à Nairobi

L’explosion d’un pipeline dans un bidonville de la capitale kenyane a entraîné la mort de plus de 100 personnes. D’après les premiers témoignages recueillis sur place, c’est une fuite qui serait à l’origine de l’accident. Alors que de nombreuses personnes se précipitaient pour récupérer l’or noir, l’explosion aurait été déclenchée par un mégot de cigarette, rapporte la BBC. Sur place, le Premier ministre Raila Odinga a qualifié la scène de « choquante » et « terrifiante », avant d’ajouter qu’il s’agissait là « d’une des pires catastrophes qu’ait connu le pays dans le secteur du pétrole. »

Ecrire un commentaire

Centrale nucléaire de Gravelines: l'ASN épingle à nouveau le niveau de sûreté

Lire l'article