Bataille judiciaire autour du droit de l’eau pour des tribus d’Indienes d’Amériques

Deux tribus Indiennes de l’Oklahoma, les Choctaw et les Chicachas, poursuivent l’état d’Oklahoma pour l’empêcher de détourner l’eau du lac Sardis vers Oklahoma City. « Le procès qui s’est tenu mercredi dernier à la cour fédérale du district d’Oklahoma City accuse l’état de priver les tribus des droits à l’eau qu’elles détiennent depuis les traités des années 1830. L’état, la ville, le gouverneur et l’agence de l’eau doivent se défendre de ces accusations », rapporte le New York Times du 19 août. Le lac de Sardis se trouve à plus de 200 kilomètres de la capitale de l’état qui est confronté à un manque d’eau. Lors du procès, les autorités locales ont reconnu avoir motivé leur projet de détourner de l’eau avec les lois de l’Etat, or ce sont les lois fédérales et les traités qui priment. Il a donc été demandé de prévenir les exportations d’eau jusqu’à ce que les droits sur l’eau soient bien établis.

Ecrire un commentaire

L'agriculture de conservation des sols pourra continuer à utiliser du glyphosate, selon Didier Guillaume

Lire l'article