Les animaux sauvages californiens décimés par la mort aux rats

En Californie, plusieurs animaux sauvages (lynx, chouettes, coyotes, renards, etc.) ont été retrouvés morts, visiblement victimes d’une nouvelle forme de mort aux rats hautement toxique. D’après les chercheurs, cette nouvelle génération de poison est tellement puissante qu’elle contamine toute la chaîne alimentaire. Elle ne tue plus uniquement les rats mais également toutes les espèces qui se nourrissent des rongeurs, rapporte le Sacramento Bee. Les rats deviennent ainsi de véritable « pilules empoisonnés », souligne Robert Hosea, qui travaille au sein de l’unité d’investigation sur les pesticides de Californie. Pour Maggie Sergio, de l’ONG Wildcare, « Les rodenticides sont les nouveaux DDT. Il y a urgence, c’est un véritable désastre environnemental. »

Stella McMillin, qui travaille elle aussi au sein de l’unité d’investigation sur les pesticides, explique que cela fait des années qu’avec ses collègues, ils alertent les autorités sur le sujet. Grâce à leurs recherches et à leurs efforts, les produits rodenticides les plus toxiques seront bannis des magasins à partir du mois de juin. Robert Hosea souligne quant à lui qu’il y a d’autres façons de lutter contre les rats, notamment éliminer leur nourriture et détruire leurs abris. « S’ils n’ont plus rien à manger et nulle part pour se cacher, ils se feront de plus en plus rares. »

Ecrire un commentaire

Course contre la montre en Tasmanie pour libérer près de 200 cétacés coincés dans une baie

Lire l'article