Les fourmis et les termites favorisent les rendements agricoles dans les zones sèches

La présence de fourmis et de termites dans des sols secs et peu labourés augmente les rendements du blé de 36%. C’est ce qui ressort de la première étude sur le rôle de ces deux espèces sur les services qu’elles rendent aux sols et à l’agriculture entreprise par l’Université de Sydney et Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO), rapporte le site Science Daily le 3 avril. « Les fourmis et les termites fournissent les mêmes services écologiques que les vers de terre dans les régions plus froides et humides, mais, jusqu’à présent, le potentiel des fourmis et des termites avait fait l’objet de peu d’attention », explique le docteur Theo Evans du CSIRO. Les vers, les termites et les fourmis jouent un rôle dans l’aération des sols, l’infiltration des eaux et la nutrition des sols.

Ecrire un commentaire

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article