La peau des bananes purifie l’eau contaminée par les métaux

La peau des bananes peut s’utiliser pour purifier l’eau potable contaminée avec des métaux lourds toxiques, révèle une étude publiée par Industrial & Engineering Chemistry Research, peut-on lire sur SciDev.

Les chercheurs de l’Institut de Biosciences de Botacatu au Brésil ont plongé les peaux de banane dans de l’eau polluée en plomb, et celles-ci ont absorbé 97% du métal en une heure. Ainsi, les peaux fonctionnerait mieux que les purificateurs conventionnels, tels l’oxyde d’aluminium ou la silice, dont les effets secondaires sont potentiellement toxiques. Et ce à un très faible coût.

Selon les experts, ce traitement est toutefois plus adapté à un usage industriel qu’à usage domestique car “la capacité d’absorbtion des peaux dépend de la taille des particules de métaux lourds, difficile à déterminer.”

Ecrire un commentaire

Malgré des améliorations, les pays européens échouent à répondre aux critères de qualité de l’air préconisés par l’OMS

Lire l'article