Le bois illégal saisi utilisé pour les écoles

Une modification de la loi forestière du Honduras votée par le Congrès le 5 octobre prévoit que la moitié du bois illégal saisi par les autorités serve à la construction de matériels scolaires. « Le bois confisqué et les amendes infligés aux contrevenants seront utilisés pour l’enseignement primaire. Des prisonniers s’en serviront pour fabriquer des bureaux et d’autres équipements scolaires, rapporte la député Lena Gutiérrez au site Tierramérica. » Le manque à gagner fiscal causé par l’exploitation illégale du bois est estimé entre 6 et 8 millions de dollars.

Ecrire un commentaire

Deux bébés rhinocéros de Java, espèce en voie d'extinction, repérés dans un parc indonésien

Lire l'article