Legacy, le film événement de Yann Arthus-Bertrand, retrouvez nos news et interviews exclusives sur le documentaire dont tout le monde parle

Moucherons suceurs de sang: le nouveau fléau du Royaume-Uni

Des moucherons hématophages sévissent dans les zones urbaines humides de certaines régions du Royaume-Uni, annonce The Independent. Avant, ces simulies étaient un fléau pour les bovins dans les campagnes, désormais elles s’attaquent aux citadins. Leur piqûre peut engendrer des complications sanitaires graves, nécessitant rapidement un traitement antibiotique par intraveineuse à l’hôpital. Les symptômes sont divers : démangeaisons, oedèmes, lésions, infections. En Afrique, dont elle est originaire, cette petite mouche noire de 3 à 7 mm est également le vecteur de divers agents pathogènes comme celui de la « cécité des rivières », l’onchocércose ou celui de la leishmaniose.

Outre-Manche, les morsures de ces petits insectes ne transmettent heureusement pas de maladie mais il y a cette année, d’après l’Agence de Protection de la santé du Royaume-Uni, beaucoup de morsures sérieuses, et les victimes sont de plus en plus nombreuses. Mollie King, la chanteuse pop du groupe The Saturdays a dû arrêter cet été son concert plus tôt que prévu. Le golfeur Ian Poulter a, quant à lui, dû abandonner l’Open de France après une infection au mollet. « Ces moucherons sont assez pernicieux car vous ne les sentez pas vous piquer, explique Stuart Hine, entomologiste au Muséum d’Histoire Naturelle britannique. C’est très ennuyeux car on observe ces dernières années une recrudescence de simulies en villes, causée, d’après moi, par les nombreux aménagements aquatiques (étangs, fontaines, plans d’eau en tout genre…) dans les jardins publics et privés. J’ai même pu observer des larves dans des parcs d’affaires high tech où l’eau coule sur des dalles de granit.« 

4 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Amouroux

    Je signale la présence depuis cet été 2018 de ce MOUCHERON piqueur en région parisienne- Par une recherche sur internet, j’ai parfaitement reconnu le type de bouton ainsi que les douleurs importantes décrites J’habite près d’un étang de la forêt de Meudon, dans la banlieue ouest de Paris et depuis fin juin, si je suis dans mon jardin après 20h30 / 21h je découvre des boutons sur mon corps sans avoir vu d’agresseur (pas de bruit, pas de perception de déplacement sur ma peau comme le font les moustiques) par contre douleur immédiate et aspect de boutons très particulier avec importante zone rouge centrale. Puis démangeaisons très vives pendant deux jours (seule une crème à la cortisone les calme) Deux fois ai cru apercevoir un minuscule insecte grisâtre … J’habite Chaville depuis plus de 35 ans et cela n’était jamais arrivé… La zone d’habitabilité de ce MOUCHERON piqueur se serait-elle étendue, cet été ?

      • 77-Mouroux

      Novembre 2018, Seine-et-Marne. Le médecin a statué sur la simulie. Quand j’ai consulté 5 jours après « l’agression », il n’y avait plus qu’une grosse plaque rouge type zona, tant l’inflammation s’était propagée. Plus que l’envie de gratter, somme toute assez faible, c’est l’impression d’avoir un acupuncteur fou en train de se défouler, et la douleur gagnant dans l’abdomen et les côtes qui m’ont fait consulter. Au bout de 15 jours la douleur est estompée, mais toujours là.
      Mes soins: désinfection régulière (car les morsures ne ressemblent en rien à la piqûre nette du moustique), antihistaminiques et anti-douleur, cataplasme d’argile verte.
      En 24h la plaque rouge s’est estompée pour laisser à nouveau apparaître sur la peau dans le dos, sur une zone de 15x10cm, les 17 impacts de la morsure de cette mouche.
      Je pense avoir été agressée à la tombée du jour, dans mon jardin, où il n’y a ni rivière ni point d’eau. Mais le voisinage est truffé de mares et de puits de drainage.
      C’est la mondialisation…

    • roche

    J ‘ai ce même problème de piqures avec des minuscules pucerons que l on ne voit souvent pas ces piqures provoquent des démangeaisons désagréables et gênantes pour plusieurs jours et rien ne soulage j ai tout essayé si vous avez un remède transmettez le moi
    merci

    • Roland

    77750 SAINT CYR SUR MORIN
    Énorme nuée de centaines de petits moucherons noirs en fin de journée le 26/03/20 !!!! à la tombée de la nuit dans le jardin, sur le moment une gène faible, mais ensuite l’horreur => apparition de dizaines d’impacts de morsures/piqûres essentiellement sur les mollets, puis des démangeaisons intenses à s’en arracher la peau; depuis 2 nuits, je me réveille pour me gratter , quelques poussées de grattage la journées .
    il y a comme comme de petits boutons rouges , gonflant légèrement la peau.
    cette nuit , la parade pour arrêter les démangeaisons => eau froide avec la douche sur les zones douloureuses
    lundi j’irais à la pharmacie, si c’est toujours actif !

Le déclin des populations de requins laisse un "trou croissant" dans la vie océanique

Lire l'article