Diminution des réserves mondiales d’hélium

Les réserves mondiales d’hélium pourraient disparaître d’ici à une trentaine d’années, rapporte le Telegraph. D’après le prix Nobel de physique Robert Richardson, l’utilisation de l’hélium et son prix bas ne reflètent pas une de ses propriétés principales: le gaz n’est pas une ressource renouvelable. Utilisé pour les IRM ou pour nettoyer les fusées de la NASA, « il est perdu à jamais […] une fois rejeté dans l’atmosphère« . Afin d’inciter les consommateurs d’hélium à recycler cette ressource, le professeur Richardson propose d’en relever le prix.

Ecrire un commentaire

Pollution : les eaux du port d'Ajaccio sous surveillance 24 heures sur 24

Lire l'article