Une exploitation de gaz “explosive“ autour du lac Kivu

Le Rwanda a débuté l’exploitation des Guardian du 16 août. Même si la présence de méthane est une manne, elle s’accompagne de celle de dioxyde de carbone et de la proximité d’un volcan qui rendent cette zone explosive. Le méthane est extrait puis séparé du dioxyde de carbone avant d’être brûlé pour fournir de l’énergie. En diminuant ainsi la quantité de gaz présent au fond du lac, cette opération réduit les risques d’explosion et d’émanations toxiques.

Ecrire un commentaire

Un fabricant de voitures à hydrogène mise sur la "révolution verte" britannique

Lire l'article