Les pêcheurs à la mouche vecteur d’une algue invasive

L’algue didymo (Didymosphenia geminata), une espèce invasive en Amérique du Nord profite des semelles en feutre des bottes de pêchers à la mouche pour passer d’une rivière à l’autre. L’algue didymo pousse sur les rochers et couvre le fond des rivières d’une fibre mate qui fait fuir les insectes dont les poissons se nourrissent. Ce microorganisme originaire de Colombie-Britannique a conduit l’Alaska et le Vermont à interdire les bottes avec des semelles en feutre pour éviter une expansion de cette algue nocive, raconte le New York Times du 15 août. « Nous, les pêcheurs, sommes clairement les vecteurs de cette expansion. C’est à nous d’agir pour protéger les rivières car nous les apprécions et les aimons », déclare Jonathan McKnight biologiste au département des ressources naturelles de l’état du Maryland, ce dernier envisage d’interdire les équipements de pêche contenant du feutre. Ce micro-organisme a même été retrouvé en Nouvelle-Zélande, probablement introduit par un pêcheur américain, où les équipements de pêche contenant du feutre ont été interdits.

Ecrire un commentaire

Le plaidoyer de la bergère des collines Florence Robert pour un pacte de responsabilité avec le vivant dans le cadre d’un élevage non industriel

Lire l'article