Nouvelle étude sur les migrations environnementales

D’ici à 2080, 7 millions de Mexicains pourraient migrer vers les Etats-Unis à cause du changement climatique, rapporte le National Geographic. L’université de Princeton vient de publier une analyse montrant que l’augmentation de la température, en réduisant le nombre de récoltes, pourrait entraîner une immigration massive. Michael Oppenheimer, co-auteur du modèle mathématique élaboré, a établi que sur la période 1995-2005, une diminution de 10% des récoltes avait entraîné une migration de 2% de la population mexicaine, toutes choses égales par ailleurs. « C’est la première étude quantitative de ce genre. C’est une simplification et il y a encore beaucoup d’assomptions » selon le scientifique, mais ce début permettra aux universitaires de mieux comprendre les corrélations entre réchauffement climatique et migrations à l’avenir.

Ecrire un commentaire

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article