Thaïlande : la chasse aux sacs en plastique

La Thaïlande lance, pendant 45 jours, une grande opération dans tout Bangkok pour inciter la population à utiliser moins de sacs plastiques, annonce The Guardian. Pour 100 Bahts d’achat (environ 2 euros), le commerçant offre une réduction d’un baht (2 centimes d’euros) aux clients munis de leurs propres sacs en tissu. En revanche, s’ils veulent un sac en plastique, ils devront le payer, un baht de plus. Une méthode radicale pour tenter de « sevrer » les neuf millions d’habitants de la capitale, accrocs aux sac en plastique qui consomment quotidiennement près de 600 000 sachets en polyéthylène et polythène. Ces sacs, immédiatement jetés à la poubelle, représentent 1800 tonnes de déchets par jour !

C’est la deuxième année consécutive que la Bangkok Metropolitan Administration (BMA) met en place ce projet, appelé « No bag no baht ». Un dispositif onéreux ( 600 millions de bahts soit 12 millions d’euros ) qui semble faire ses preuves. L’an dernier, l’objectif était d’économiser 4.4 millions de sacs en un mois et demi. Le but, cette année, est de multiplier ce chiffre par trois.

Ecrire un commentaire

Déchets plastiques: la Californie va contraindre les industriels à recycler et financer la dépollution

Lire l'article