Nouveau permis de forage pour BP

BP a obtenu un permis de forer au large des côtes de l’Alaska, révèle la semaine dernière le New York Times. La localisation du site, à 5 km des côtes, ainsi que sa profondeur posent les mêmes risques que ceux du golfe du Mexique. Pourtant, l’exploitation de la poche de pétrole, d’un potentiel estimé à 100 millions de barils, a été autorisée, et ce malgré le moratoire, car la future plateforme n’est pas considérée off-shore. En effet, les autorités ont estimé que la présence d’une île artificielle de 12 hectares, construite par BP, attribuait un statut on-shore au gisement. Selon un des scientifiques gouvernementaux, « rien n’est clair dans le processus d’approbation de ce projet de forage ».

Ecrire un commentaire

Prises accidentelles de dauphins : des scientifiques recommandent de nouvelles mesures

Lire l'article