La clim réchauffe Hong Kong

Les appareils de climatisation consomment jusqu’à 60% de l’électricité de Hong Kong, rapporte l’AFP le 22 juin. Or, une grande partie de leur énergie provient de centrales thermiques au charbon qui rejettent de grandes quantités de gaz à effet de serre. Les climatiseurs sont en plus responsables d’un réchauffement local. « Les températures locales augmentent de 0,6°C par décennie, ce qui est trois plus que la moyenne mondiale », affirme le directeur de l’observatoire d’Hong Kong, Lee Boon-ying, qui avertit : « l’extension de l’usage des appareils électriques comme la climatisation va accélérer le réchauffement climatique. » Les autorités de la ville recommandent de régler la température intérieure à 25,5°C, mais l’air conditionné est réglé à 21,5°C dans la plupart des centres commerciaux. La moitié de la production mondiale de climatiseurs est vendue en Asie. Ces derniers peuvent utiliser des gaz réfrigérants à base d’Hydrochlorofluorocarbones (ou HFCF) qui sont à la fois des gaz à effet de serre, et destructeurs de la couche d’ozone.

Ecrire un commentaire

Inde : grâce aux évacuations, le cyclone n'a fait aucune victime selon les autorités

Lire l'article