L’Egypte touchée à son tour par une marée noire

Les côtes égyptiennes de la mer rouge ont été touchées par une marée noire provenant d’une plate-forme pétrolière située au large de la station balnéaire d’Hurghada. Le quotidien The Age rapporte que le pétrole aurait déjà pollué 160 kilomètres de côte, et d’après Ahmed el-Droubi, biologiste à l’Association pour la protection et la préservation de l’environnement d’Hurgada (HEPCA), des zones protégées ont été gravement touchées. « Toute la vie marine devrait être sérieusement affectée. Des oiseaux et des tortues marines recouverts de pétrole ont déjà été retrouvés », explique-t-il. Le Gouvernement s’inquiète également de l’impact de cette pollution sur la fréquentation touristique de la région d’Hurgada, une destination connue notamment pour ses nombreux sites de plongée, et qui pourrait sérieusement pâtir de cette marée noire.

Ecrire un commentaire

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article