La faune sauvage de Cuzco enfin tranquille sans hélico

Pour préserver la faune sauvage, les hélicoptères sont désormais totalement bannis du Machu Picchu, rapporte The Guardian. Classé au patrimoine de l’Unesco, ce site archéologique inca exceptionnel, situé à 2430 mètres d’altitude, est l’un des plus visités d’Amérique Latine. Les touristes les plus aisés ou les moins sportifs pouvaient jusqu’alors s’offrir un tour en hélicoptère au-dessus du site et de toute la « Vallée Sacrée ». Mais le bruit continu des rotors venait troubler la quiétude de certaines espèces animales comme l’ours à lunettes ou le coq-de-roche péruvien qui fuient ce lieu touristique et ses environs en quête d’un habitat plus tranquille. Seul moyen, désormais, de se rendre à proximité du site: la marche à pied, le bus ou le train.

Ecrire un commentaire

L’entomologiste Henri-Pierre Aberlenc : « on peut tout ignorer des insectes, mais c'est se priver d'une composante fabuleuse du réel »

Lire l'article