L’avancée du désert menace la Syrie

La désertification menace près de 80% du territoire syrien, selon les Nations Unies. Depuis 3 ans, une sécheresse aggrave la situation et a conduit à l’exode rural de 300 000 familles, rapporte l’IRIN du 15 juin. Depuis le 13 juin, le programme alimentaire mondial distribue des rations à 190 000 personnes. Le nombre d’animaux d’élevage est passé de 21 millions avant la sécheresse à moins de 16 millions. Dans ce pays, 90% de l’eau va à l’agriculture. « Mais, la modernisation et la centralisation ont privé les communautés de la gestion de leurs terres. Traditionnellement, elles utilisaient des méthodes comme la rotation des cultures et des pâtures ou laissaient des zones inutilisées. Ainsi, la végétation pouvait repousser », explique Abdulla Tahir Bin Yehia, le directeur de la FAO en Syrie. Toutefois, il estime que « regagner des pâturages s’avère possible même sur une grande échelle. Mais, c’est un projet à long terme qui prendrait entre 5 et 10 ans. »

Ecrire un commentaire

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article