Les pratiques rurales des Amish pointées du doigt par l’EPA

L’Agence pour la protection de l’environnement américaine (EPA) souhaite que la communauté Amish, dans le comté de Lancaster, change ses pratiques agricoles, jugées dévastatrices pour l’environnement. D’après le New York Times, le principal reproche adressé aux fermiers concerne le fumier de leurs vaches, qui, emporté par les cours d’eau faute d’installations adéquates, se déverse dans la baie de Chesapeake. L’EPA, chargée par le Président Obama de restaurer cette baie polluée depuis des années maintenant, a donc proposé aux Amish de renouveler leurs équipements mais dans une communauté qui a fait le choix de délaisser la voiture au profit du cheval et de vivre sans électricité, le message a du mal à passer. « Il y a pourtant davantage de choses à faire, souligne David McGuigan, en charge de ce dossier à l’EPA. Mais je ne pense pas que la communauté dans son ensemble en ait conscience ».

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • JV


    L’EPA ne pourrait pas plutôt s’attaquer à Monsanto, je pense que ça serait plus utile pour la Nature et l’humanité.

    On s’attaque toujours au plus faible … ou peut être que l’EPA est une filiale de Monsanto et on ne tape pas sur la main qui les nourrit!!

    • Norm

    les amish
    Je trouve tellement stupide que L’EPA s’en prenne à eux alors que l’industrie lourde + industrie automobile ont toujours été les plus grands pollueurs aux USA. Sans compter les déversements de produits chimiques, peinture et…sous-produits pétroliers. Alors en quoi les amish et leur méthode deviennent=ils tous à coup une « menace nationale ». C’est n’importe quoi !

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article