La Chine renforce son emprise sur les terres rares

Pékin a décidé de durcir sa législation sur les terres rares en limitant l’exploitation des mines à un petit groupe d’entreprises publiques et en diminuant les quotas d’exportations. Le New York Times rapporte en effet que les autorités chinoises ont pris cette décision « car l’exploitation minière des terres rares dans le pays s’est développée de façon chaotique et a entraîné d’importants dégâts environnementaux ». La Chine, qui représente à elle seule 97 % de la production mondiale de terres rares, entend donc contrôler davantage l’extraction de ces minéraux. Les terres rares sont un groupe de métaux utilisés notamment dans de nombreuses technologies vertes comme les éoliennes ou les moteurs électriques des voitures hybrides mais dont l’extraction est fortement polluante.

Ecrire un commentaire

L’hydrogène sera vraiment révolutionnaire si il est produit à partir des renouvelables

Lire l'article