Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

L’écotourisme dans la région des grands Lacs perturbe les gorilles

La présence toujours plus importante de touristes venus admirer les gorilles dans la région des Grands Lacs perturbe et angoisse les primates, au point de modifier leurs habitudes alimentaires et de les rendre plus agressifs. Michelle Klailova, qui a passé une année en compagnie de chercheurs de l’Université de Stirling à étudier un groupe de gorilles, explique ainsi qu’il y a un réel danger à ignorer les avertissements que lance un mâle. « Ils peuvent tuer très facilement, ils savent exactement où mordre une personne pour cela ». Mais ce qui l’inquiète le plus, ce sont les risques de transmissions. Les grands primates sont en effet très vulnérables aux maladies humaines, rapporte le Guardian. Elle recommande donc que les touristes respectent une distance minimum de 7 mètres pour observer un gorille. Dans la région, le tourisme aux gorilles représente une part importante de l’économie locale et créé de nombreux emplois. En Ouganda, il rapporte ainsi plus de 400 000 € par mois. « C’est donc un sujet délicat », conclut Michelle Klailova.

Ecrire un commentaire