Les autoroutes d’Ile-de-France bientôt plongées dans le noir pour économiser de l’énergie

La décision de la Direction départementale des routes d’Ile-de-France (DIRIF) de couper progressivement les lampadaires de près de 130 Km d’autoroutes franciliennes à partir du 12 mai devrait permettre de réduire de 45 % les émissions de CO2 dues à l’éclairage. 13 000 tonnes de CO2 sont en effet rejetées chaque année dans l’atmosphère uniquement en raison de l’éclairage public, rapporte le site Développement durable. Parmi les autres bénéfices attendus, des économies d’énergies de l’ordre de 40 %, une baisse du nombre d’accidents de la route, ainsi qu’une diminution de la pollution lumineuse qui perturbe la biodiversité aux alentours des axes autoroutiers.

Ecrire un commentaire

Le photographe animalier Laurent Baheux : « On n’a même pas besoin de tuer des éléphants pour les voir disparaître, il suffit de prendre leur place. »

Lire l'article