Le Japon réclame un mandat d’arrêt international contre Paul Watson

Le Japon souhaite obtenir un mandat d’arrêt international à l’encontre de Paul Watson suite aux évènements qui ont émaillé la campagne de chasse à la baleine de l’archipel cette année. D’après la chaîne nationale NHK, une demande en ce sens a été transmise à Interpol par les autorités japonaises : elles accusent Paul Watson et son ONG Sea Shepherd d’avoir mis en danger des vies au cours de leurs actions, rapporte le New Zealand Herald. Sea Shepherd se bat depuis plusieurs années pour dénoncer les pratiques du Japon qui, sous couvert de la recherche scientifique, chasse à la baleine.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Alain SPADA

    Justice à l’envers
    ‘est l’ONG qui doit réclamer l’arrêt international du massacre des baleines et un mandat d’arrêt international contre les responsables Japonais qui mettent en danger l’avenir de l’espèce et celle des générations futures. Car pour les baleines comme pour tout ce qui existe, le poête Victor Hugo a toujours raison: « Personne n’oserait affirmer que le parfum de l’aubépine est inutile aux constellations. »

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article