L’armée protège les pompes à eaux à Dhaka

Des militaires gardent les pompes à eaux à Dhaka, alors que la capitale du Bangladesh fait face à une pénurie d’eau. L’armée a été déployée suite à des manifestations de colère engendrées par le manque d’eau. Déjà en temps normal, la ville ne parvient pas à pomper les 2,2 milliards de litres d’eau dont elle a besoin, mais le manque de courant aggrave la situation. En effet, « Des coupures régulières d’électricité due à un manque chronique d’investissement dans le réseau électrique rendent impossible le pompage de l’eau. Dans le même temps, le niveau des eaux de surface a baissé à cause des températures élevées et du manque de précipitation », lit-on dans l’IRIN du 19 avril. Sur les 545 pompes dont les autorités disposent, seules 293 disposent de générateurs électriques.

Ecrire un commentaire

Tunisie: la figue de barbarie en cosmétique, "une aubaine" pour les régions pauvres

Lire l'article