Le nuage islandais met à mal l’industrie de la fleur au Kenya

Le nuage volcanique venu d’Islande empêche les fermiers kenyans d’exporter par avion leurs produits vers l’Europe. Près de 5000 personnes sont actuellement au chômage et cette situation fait perdre 1,3 million de dollars par jour au secteur horticole, rapporte le Guardian du 18 avril. Depuis jeudi 15 avril, un nuage de soufre craché par un volcan en Islande paralyse le trafic aérien au-dessus de l’Europe. En effet, le pays exporte chaque jour 500 tonnes de fleurs par voie aérienne vers l’Europe. « Nous expédions habituellement entre 10 et 15 millions de tonnes de marchandises par jour dans le monde et là tout vient de s’arrêter. À partir de mardi, nous devrons faire des choix difficiles. Nous ne pouvons pas payer les gens à ne rien faire », déclare Ariff Shamji qui est responsable d’une association professionnelle de cultivateur à Nairobi.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Gillou06

    Vont-ils réfléchir dans le bon sens?
    Peut être que ce monsieur va réfléchir dans le bon sens et privilégier un culture alimentaire qui sauvera de la faim plus d’un enfant de la région. Mais, avec l’exemple des tueurs de phoques, va-t-il réfléchir avec son portefeuille ou avec sa tête ?
    Pourvu que le volcan continu de répandre sa généreuse poussière afin de faire changer un tant soit peu les habitudes déplacés de certains assoiffés d’argent.

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article