Pas de miracles pour le jatropha

Présenté ces dernières années comme une plante miracle puisqu’elle pousse sur des sols peu fertiles, le jatropha ne répond pas aux attentes en termes de rendements et de revenus, selon un récent rapport de l’ONG Actionaid. Les graines de jatropha servent à produire des agrocarburants, de plus, la plante résiste aux ravageurs, a besoin de peu d’eau et peut se développer sur des sols impropres aux cultures alimentaires. De telles qualités ont abouti à ce qu’un million d’hectares soient dédiés à cette culture prometteuse dans le monde. « Le jatropha a fait l’objet d’une fabuleuse propagande. Mais, il n’avait jamais été cultivé à un niveau commercial. C’est ce qu’ont tenté des milliers de fermiers. Les résultats ont été désastreux. Ils n’ont pas gagné d’argent et ne peuvent désormais plus acheter de quoi nourrir leur famille », déclare Meredith Alexander, qui a participé au rapport, dans The Independent du 15 février. En Inde, l’objectif de récolter annuellement 5 tonnes de graines de jatropha par hectare a été revu à 2 tonnes. Et de nombreux paysans ne trouvent pas de débouchés parce que les infrastructures de transformation des graines en huile manquent.

Ecrire un commentaire

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article