L’eau, un frein au développement du solaire dans le Nevada ?

L’entreprise Solar Millenium prévoit de construire deux grandes fermes solaires, des centrales solaires thermiques, dans le Nevada, mais ce projet nécessite d’importantes quantités d’eau. « L’entreprise a annoncé que la méthode envisagée pour refroidir la centrale nécessiterait 4,96 milliards de litres d’eau par an, soit un cinquième de toute l’eau disponible dans cette vallée du désert », peut-on lire dans le New York Times du 30 septembre. Les habitants sont partagés entre soutenir ce projet qui apportera des emplois et la crainte de la pression qu’il va exercer sur les disponibilités en eau de la région. Le journal écrit aussi qu’il s’agit « d’une vérité qui dérange ; le renouvelable peut parfois nécessiter d’importants quantités d’eau. » Et d’autres projets de centrales posent le même problèmes, notamment en Californie. L’eau sert au refroidissement et au nettoyage des miroirs des centrales, or des technologies existent pour que ces dernières produisent de l’énergie avec moins d’eau. « Lorsque 20%, 30% voire 40% de notre énergie proviendra du renouvelable, l’eau va devenir un enjeu important », affirme, Daniel M Kammen, le directeur du laboratoire de recherche sur les énergies renouvelables à l’université de Berkeley.

Ecrire un commentaire

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article