La chasse au loup commence dans l’ouest américain

La chasse légale au loup reprend le 1er septembre dans le nord des montagnes Rocheuses, après trente ans d’interruption, lit-on dans le New York Times du 31 août 2009. Les États de l’Idaho et du Montana autorisent les chasseurs à tuer 295 animaux, et la tribu indienne Nez Percé à en tuer 35. Le loup a perdu son statut d’espèce en danger en mars 2009 sur la décision de l’administration Obama alors que la population des Rocheuses a atteint 1 640 individus en 2008. Mais les défenseurs de l’environnement réclament le retour du canidé sauvage sur la liste des espèces protégées, jugeant les mesures de protection insuffisantes. Ils s’opposent aux chasseurs, qui se plaignent des attaques de loups sur le gibier, ainsi qu’aux éleveurs : 264 loups ont été tués légalement l’année dernière pour la défense du bétail. « La population de loups va bien. Il n’y a pas de problèmes génétiques. Il n’y a pas de problème de connectivité », affirme Ed Bangs, membre du service fédéral de la chasse et de la pêche dans le Montana, ajoutant que « personne ne parle d’éliminer tous les loups ». Dans l’Idaho, plus de 6 000 chasseurs ont acheté des licences pour avoir une chance de participer à la traque.

Ecrire un commentaire

USA : des séquoias emballés dans de l’aluminium pour les protéger des incendies

Lire l'article