Ferme et forêt : l’une n’empêche pas l’autre

Les terres cultivées de la planète comprennent bien plus d’arbres que ce que l’on estimait auparavant. C’est le résultat d’une étude du Centre mondial d’agroforesterie à partir d’images satellites. 46% des terres agricoles mondiales ont une couverture en arbres significative (au moins 10% de la surface). Cela représente 10 millions de km2, alors que les estimations antérieures n’excédaient pas les 3 millions de km2. « Cette étude offre la preuve convaincante qu’en aucun cas fermes et forêts ne s’excluent mutuellement, mais qu’en réalité les arbres sont partout essentiels à la production agricole », soutient Wangari Maathai, fondatrice du Green Belt Movement et prix Nobel de la paix. Selon l’étude, les agriculteurs plantent spontanément des arbres pour diversifier leur production ou lutter contre l’érosion.

Ecrire un commentaire

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article