Plastiques dans les océans : une pollution chimique

Les millions de tonnes de bouteilles, sacs et autres déchets plastiques flottant sur les océans se décomposent plus vite que prévu, dégageant des substances toxiques. C’est la conclusion d’une étude japonaise rapportée par The Independent. « Dans l’usage quotidien, les plastiques sont généralement supposés stables. Nous avons trouvé que le plastique dans l’océan se décompose en étant exposé à la pluie, au soleil et à d’autres conditions climatiques, générant encore une autre source de contamination mondiale qui subsistera à l’avenir », souligne Katsuhiko Saido, de l’université Nihon de Chiba. Des substances comme le polystyrène commencent à se décomposer en un an. Elles dégagent alors des toxines qui perturbent le système hormonal des animaux marins ou qui peuvent provoquer des cancers. Plusieurs centaines de millions de tonnes de déchets plastiques flotteraient actuellement sur les océans de la planète, notamment dans le Pacifique.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • naty

    soyons responsable
    rayon jardinage des grandes surfaces et autres dédiées justement à la nature!sabots en plastique, chaises tables de jardin en plastique, gants, baches diverses etc…Un nombre impréssionnant d’objets à la durée de vie plus ou moins longue…Ils ne finissent pas tous dans la mer, MAIS CERTAINS ET BEAUCOUP TROP OUI…ce n’est qu’une constatation de notre consommation effrénée…Dans le domaine du jouet et des loisirs, faisons la liste,rollers en plastique, patinette, vélo, jouets et jeux divers…Pensons durant cet été aux jeux de plages . Vous avez-dit PLASTIC????quelle place dans votre vie..a-t’il ENCORE????

Le photographe animalier Laurent Baheux : « On n’a même pas besoin de tuer des éléphants pour les voir disparaître, il suffit de prendre leur place. »

Lire l'article