Les martinets ont de plus en plus de mal à nicher en Grande-Bretagne

Le nombre de martinets migrant en Grande-Bretagne a chuté de 47% durant les quinze dernières années, rapporte The Independent le 22 juin 2009. La pénurie de sites de nidification serait la cause majeure de ce déclin, d’après l’article. Espèce migratrice, rarement à terre, le martinet se reproduit entre mai et mi-juillet en Grande-Bretagne. Cet oiseau noir, aux ailes en forme de cimeterre et à la silhouette d’une hirondelle, construit son nid dans les anfractuosités des murs, sous les toits des maisons et des clochers, dans les interstices des pierres murales, etc. Or, il n’y a pas suffisamment d’espaces vides dans les bâtiments modernes. Une enquête est en cours pour savoir où nichent les martinets et quels sont leurs lieux de passage. A l’origine de ce projet, la société royale pour la conservation des oiseaux souhaite travailler avec l’industrie du bâtiment, afin de favoriser des lieux de nidification dans les constructions futures.

Ecrire un commentaire

Comment nous avons découvert trois nouvelles espèces de manchots dans l’océan Austral

Lire l'article