Les grandes cultures d’agrocarburants remises en question en Asie

Un rapport de l’agence américaine pour le développement international (USAID) remet en cause l’intérêt des grandes plantations destinées à la production d’agrocarburnats en Asie. Ce rapport discuté lors d’une conférence à Manille estime que la crise actuel rend moins intéressant de dédier de grandes superficies à la production d’agrocarburants. En effet, la chute du prix du pétrole les rend moins rentables. De plus, de nombreux pays européens remettent en cause leurs importations d’agrocarbruants venus d’Asie, rapporte le site Earttimes.org le 18 juin. Ce rapport affirme que « les usines de fabrication d’agrocarburant tournent à une fraction de leur rendement en Asie et que la bulle des agrocarburants a éclaté. » Néanmoins, ce rapport voit le développement des agrocarburants en Asie comme une opportunité s’ils sont produits puis utilisés à une échelle locale et qu’ils permettent de réduire la dépendance aux énergies fossiles.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Alexandre

    Et la combustion du carbone des tourbières ?
    Etonnant: « ce rapport voit le développement des agrocarburants en Asie comme une opportunité s’ils sont produits puis utilisés à une échelle locale et qu’ils permettent de réduire la dépendance aux énergies fossiles. »

    Quid de la combustion du carbone des tourbières ? (préalable à l’agriculture de l’huile de palme en Indonésie)
    -> voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tourbière#La_combustion_du_carbone_des_tourbi.C3.A8res

    « En tenant compte de ces rejets, l’Indonésie serait devenue le troisième émetteur de carbone après les États-unis et la Chine. »

    Pour « Comprendre l’environnement et ses enjeux », sur ce sujet de la culture de l’huile de palme, un petit article comme celui-ci me parait encore bien léger…

    • Julien GoodPlanet

    la question des tourbières
    Merci de l’intérêt que vous portez à notre site.

    Nous évoquons la question des tourbières dans différentes rubriques « enjeux » notamment celle sur les zones humides.

    http://www.goodplanet.info/goodplanet/index.php/fre/Biodiversity/Wetlands/Wetlands/(language)/fre-FR

    « Les tourbières, en capturant et relâchant lentement le carbone, ont un effet régulateur du climat. Elles stockent 25 à 30% du carbone terrestre contenu dans les sols et la végétation. Les zones humides ont aussi un rôle essentiel dans la régulation des inondations. Leur destruction conduit à une augmentation du risque d’inondation pour les deux milliards de personnes vivant dans des zones hautement inondables.  »

    Le propos du rapport présenté, certes de façon succincte, dans cet article est de relancer le débat sur l’intérêt des gigantesques plantations destinés à la production d’agrocarburants pour l’exportation. Il s’agit d’une remise en cause d’un modèle de développement économique qui a montré en partie ses limites environnementales et qui se trouve sujet à des critiques sur sa pertinence et son efficacité économique. Peut être car l’échelle appliquée n’est pas la plus adaptée.

    Nos articles ont pour but d’informer, de la façon la plus objective et neutre possible, mais aussi d’inciter à la réflexion. Pour en savoir plus sur les agrocarburants, je vous invite à vous référer à la rubrique enjeux…

    http://www.goodplanet.info/goodplanet/index.php/fre/Alimentation-agriculture/Agrocarburants/Agrocarburant/(theme)/243

    A très bientôt peut-être 🙂

Produits végétariens : une étude pointe leur faible teneur en protéines végétales

Lire l'article