Englouties par les eaux, les îles Carteret voient leurs habitants fuir vers Bougainville

Environ 2 600 personnes vont quitter les îles Carteret, envahies par la montée des eaux, pour l’île de Bougainville, rapporte le Solomon Times du 6 mai 2009. Au cœur de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, 5 familles ont, depuis le début du mois de mai, commencé leur emménagement dans leurs nouvelles maisons dans la ville de Tinputz. L’atoll des Carteret est composé de 6 îles coralliennes, dont le point le plus élevé se situe à 170 cm au-dessus du niveau de la mer. Les cultures agricoles, qui sont depuis plusieurs années envahies par les eaux salées, sont de moins en moins viables. Grâce à l’aide d’une organisation non gouvernementale, Tulele Peisa, le programme de relogement de ces réfugiés climatiques devrait s’étaler jusqu’à 2020.

Ecrire un commentaire

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article