Le peuple de l’eau andin uru chipaya au bord de d’extinction

La pénurie d’eau due au réchauffement du climat menace la survie de la communauté d’ Urus Chipayas, sur les rives du lac Coipasa, en Bolivie. Alors que ce peuple, descendant des Incas, a survécu à la conquête espagnole et se maintenait depuis plus de 4.000 ans sur les plaines arides de l’Altiplano, il pourrait ne pas résister aux températures croissantes des dernières décennies. Le Guardian du 24 avril 2009 explique que les pluies, autrefois abondantes, ont adopté un caractère tellement erratique que le niveau de la rivière Lauca, abreuvant cette tribu depuis des millénaires, a drastiquement diminué. Des conflits naissent aussi entre communautés indiennes pour la ressource aquatique: les Urus Chipayas accusent les Aymaras, qui vivent en amont de la Lauca, de détourner de plus en plus d’eau. Moins de 2.000 indiens urus chipayas, « êtres de l’eau plus qu’êtres humains selon les mythes », rappelle Felix Quispe, chef de la tribu, vivent actuellement dans le village de Santa Ana. Les autres ont migré vers des villes boliviennes ou chiliennes, où leur langue se perd au milieu de l’espagnol. « Les Chipayas pourraient disparaître d’ici 50 ans », prévient Juan Condori, uru chipaya. « Ce qu’il y a de plus important, c’est l’eau. S’il n’y a pas d’eau, les Chipayas ne survivront pas ».

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • EK

    ça serait pas mal d’arrêter d’écrire des conneries dans vos articles.
    Les Urus Chipayas ne descendent certainement pas des Incas. Ces deux peuples ont vécu aux mêmes époques sur des territoires différents – les Urus étaient d’ailleurs certainement là depuis plus longtemps que les Incas. Les Incas ont simplement entamé une vaste conquête du territoire andin et ont fini par administrer tous les peuples natifs – Uru y compris – depuis l’actuel Equateur jusqu’au Chili central. Tout ça à partir du début du début du 15è jusqu’au début du 16è siècle (5 min de lecture wikipédia). Les Chipayas avec 4000 ans d’histoire, descendraient donc des Incas qui ne sont pas sortis de leur trou de Cusko avant les années 1430…
    Ca n’est pas parce qu’on écrit des articles sur l’écologie qu’ils ne faut pas se casser le cul 5 minutes pour vérifier les éléments historiques. Je suis l’antithèse de l’historien mais 1/4h de recherche basique internet auraient évité de pareilles absurdités. Ensuite, tout ça est relayé par des blogueurs abrutis qui sont aussi mauvais que vous.
    Je m’excuse mais lorsqu’on se targue de « faire comprendre » quelque chose aux gens, ont fait l’effort de ne pas colporter des foutaises.
    Cordialement
    EK

Produits végétariens : une étude pointe leur faible teneur en protéines végétales

Lire l'article