Le « mautam »

Tous les 50 ans, dans l’état de Chin en Birmanie, la floraison des bambous conduit à la prolifération des rats et à la famine, c’est le « mautam ». Les bambous ont commencé à fleurir en 2006 et actuellement la famine menace la région, rapporte The Age du 21 février. Les bambous produisent en abondance des graines dont les rats se nourrissent. Victor Biak Lian, un exilé birman qui travaille pour l’ONG humanitaire Chin Human Rights Organisation, explique : « ces rats se multiplient si vite qu’ils envahissent tout » et dévorent les réserves de riz dans cette région montagneuse isolée. Il faudrait une aide alimentaire d’urgence pour 100 000 personnes issues de la minorité ethnique Chin dans la région, selon Chin Human Rights Organisation.

Ecrire un commentaire

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article